Bohuslav Reynek

Petrkov 1892 - Petrkov 1971

Repères chronologiques

1892
31 mai. Naissance à Petrkov en Bohême.

1912
Fin d’études à Iglau (Jihlava). Écrit et publie des poèmes.
Sa poésie ne cessera d’être publiée de son vivant en Tchécoslovaquie.

1913
Premier voyage en France, en Bretagne.

1914
Rencontre avec l’éditeur morave Josef Florian.
Découverte de l’œuvre de Charles Péguy. Traduction de Trakl.

1915-1922
Nombreuses traductions d’auteurs français : Charles Péguy, Claudel, Milosz, Francis Jammes, Tristan Corbière.
Second voyage en France.

1921-1927
Éditeur de Cahiers de poésie, à Petrkov.

1923
Rencontre avec le poète Suzanne Renaud.

1926
Traduction de Ta vie est là…
13 mars. Mariage à Grenoble avec Suzanne Renaud.

1926-1936
Hiver à Grenoble – Été à Petrkov.
Traductions d’œuvres de La Fontaine, Paul Valéry, Verlaine, Max Jacob, Bernanos, Giono.

1927-1935
Fusains et pastels : paysages de Dauphiné, de Provence et de Bohême.

1929
Premières expositions individuelles à la Galerie Saint-Louis à Grenoble, et à Pardubice en Bohême.

1933-1934
Reynek découvre sa technique de prédilection, la gravure. Premières pointes sèches.

1939-1948
Nombreux recueils de poèmes publiés en Tchécoslovaquie.
Traduction des deux derniers recueils de Suzanne Renaud.

1944
Le Protectorat de Bohême-Moravie chasse de leur domaine les Reynek qui acceptent l’hospitalité des Florian.

Vers 1950
Commencement du grand œuvre gravé : PastoraleNeigeJob, scènes de l’Ancien et du Nouveau Testament, Scènes de la Passion, paysages de Bohême, Don Quichotte.
Sa technique du monotype et de la couleur est très personnelle.

En raison du régime politique, aucune exposition n’aura lieu entre 1929 et 1964
en Tchécoslovaquie.

1950-1952
Nouvelles expositions à la Galerie Saint-Louis à Grenoble, organisées par les amis dauphinois.

1960
Exposition à la librairie Jean Damien à Grenoble.

1965-1969
Nombreuses expositions en Tchécoslovaquie (Printemps de Prague).
Invasion de la Tchécoslovaquie par les troupes soviétiques (21 août 1968).
L’art de Reynek sera occulté jusqu’à la Révolution de Velours (1989).

1967
Exposition à la galerie l’Agostiniana à Rome.

1971
28 septembre. Mort à Petrkov.

1972
Rétrospective à l’Hôtel de Ville de Prague. Le dernier recueil du poète, Odlet vlaštovek [Le Départ des hirondelles], interdit, est publié en samizdat.