Bohuslav Reynek

Petrkov 1892 - Petrkov 1971

L’œuvre graphique

Graveur, poète, traducteur tchèque de poésie et de littérature françaises, Bohuslav Reynek (1892-1971) a accompli un œuvre immense, brièvement révélé durant le Printemps de Prague puis occulté par le régime communiste. Il est aujourd’hui devenu un artiste culte en son pays natal, où plusieurs manifestations ont lieu en cette année 2011, à l’occasion du 40e anniversaire de sa mort : expositions à Prague et dans plusieurs villes du pays, monographies, édition de sa correspondance.

On sait moins que son travail de peintre et de graveur fut découvert en France dès les années trente, à Grenoble où il séjourna de 1926 à 1936 après son mariage avec le poète Suzanne Renaud (1889-1964). 

Après le retour définitif des Reynek en 1936 à Petrkov, village natal de l’artiste, les amis grenoblois d’alors et leurs descendants ne les oublièrent jamais. C’est au cours d’un séjour à Petrkov durant le mois de septembre 1963, peu avant la mort de Suzanne Renaud, que j’ai noué des relations indéfectibles avec Bohuslav Reynek et avec ses deux fils.

De cette rencontre heureuse qui éclaira ma vie, est venu le sentiment d’une nécessité, celle de révéler et sauvegarder l’œuvre croisée de Suzanne Renaud et Bohuslav Reynek et d’en promouvoir sa connaissance et sa reconnaissance en France. Commencée en 1985 avec une exposition et une première biographie en français, cette action s’est poursuivie par la fondation en 1993 à Grenoble de l’Association Romarin – Les Amis de Suzanne Renaud et Bohuslav Reynek, dont les principales réalisations sont l’édition de textes inconnus en France et l’organisation d’expositions, notamment en Dauphiné, mais aussi à Paris, à Nîmes.

Aujourd’hui, Romarin aborde une nouvelle étape, celle de la publication du catalogue raisonné de l’œuvre graphique de Bohuslav Reynek. Fruit d’un long travail méthodique et continu depuis près de trente ans, et d’un engagement personnel, ce catalogue prend place auprès des premiers répertoires réalisés, à savoir l’inventaire manuscrit de Jiří Šerých établi du vivant de l’artiste puis avec ses fils (1966-1985), poursuivi par Renata Bernardi avec la publication en 1992 de sa thèse, Bohuslav Reynek (1892-1971) Katalog díla.

C’est avec une vision renouvelée, une richesse accrue de matériaux et d’informations, et des perspectives d’évolution rendues possibles grâce aux technologies modernes, qu’est présenté l’œuvre peint, dessiné et gravé de ce grand artiste grâce à une documentation mise à la disposition des conservateurs, chercheurs, auteurs, collectionneurs, amateurs d’art.

Je rends hommage à mes prédécesseurs et je remercie Jiří et Daniel Reynek pour la confiance et le fidèle soutien qu’ils n’ont cessé de m’accorder. Ma reconnaissance va à tous ceux, nombreux, amis français et tchèques, qui permettent que se poursuive ce devoir de mémoire.

Annick Auzimour

Présidente de l’Association Romarin
Grenoble, le 31 mai 2011